Visite découverte d’Aubagne | Voyage avec Vue

Visite découverte d'Aubagne, une ville entre Marseille et Toulon

L’Échappée Belle…
Vous avez envie d’allier nature, histoire, art de vivre et savoir-faire ? Direction Aubagne • Provence-Alpes-Côte d’Azur

Quoi voir, quoi faire à Aubagne ?

Portrait d’Aubagne, la ville des santons

Blottie au creux d’une vallée, Aubagne est entourée des chaînes de l’Étoile et de Saint-Cyr et du massif de la Sainte-Baume. Le massif du Garlaban si cher à Marcel Pagnol la s
urplombe. L’auteur, originaire de cette ville, commence son célèbre roman La Gloire de mon père par « Je suis né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. Garlaban, c’est une énorme tour de roches bleues, plantée au bord du Plan de l’Aigle, cet immense plateau rocheux qui domine la verte vallée de l’Huveaune. » Le romancier provençal a contribué fortement à la bonne réputation de cette ville du Sud de la France. Toutefois, en creusant un peu plus loin, les voyageurs découvriront l’histoire millénaire de cette ancienne place médiévale. De cette époque, Aubagne à en garder quelques traces de remparts et un riche patrimoine architectural. La ville provençale a surtout conservé une tradition de santonniers et de céramistes plus que jamais d’actualité.

Visite découverte d’Aubagne entre savoir-faire & tradition

1. Apprécier la céramique et les santons à Aubagne 

Ne manquez pas les lieux incontournables d’Aubagne : La Porte Gachiou, la tour de l’Horloge, le clocher triangulaire de l’observance, la chapelle des Pénitents Noirs. Mais pour découvrir Aubagne et son âme profonde, rien de mieux que de mettre les mains à la pâte… ou plutôt les mains dans la terre d’argile ! Depuis le milieu du 15 e siècle, cette industrie céramique, poterie et tuilerie fait vivre le « pays ». Les plus anciennes faïenceries sont bien évidemment Louis Sicard, créée en 1895, ou la Poterie Ravel. Depuis, de nombreux céramistes exercent leur talent dans la cité provençale. 

Parmi les coups de cœur de la rédaction de Voyage avec Vue, Cécile Colombo. Cette Marseillaise de naissance est d’abord artiste peintre et travaille depuis toujours en technique mixte. Nous avons succombé à ses baigneuses colorées, poétiques et endimanchées. Céline Colombe les décline sur de nombreux supports entre autres en Arts de la table. Ses réalisations font désormais partie du patrimoine Aubagnais. Les santons naïfs de Karine Chaix sont absolument adorables !

Ludique, l’atelier céramique de Magali Scali-Lerme offre une vision différente. Les mains dans la terre propose tout au long de l’année des cours et stages adultes ou enfants. Ces ateliers vous permettent d’apprendre à modeler, façonner et tourner l’argile rouge façon Demi Moore dans GhostLes mains de la terre – 3 rue de l’Arceau, 13400 Aubagne. Tél. : 06 13 07 74 00.

2. Découvrir l’histoire de la Légion étrangère

Plus insolite, Aubagne abrite la maison mère et le musée de la Légion Étrangère. Pour les amateurs d’histoire militaire, 2000m2 d’une muséographie moderne, innovante et pédagogique. Et chaque année, début mai, des portes ouvertes permettent d’assister à la cérémonie commémorative de la bataille de Camerone. Grandiose ! Musée de la Légion Étrangère : Chemin de la Thuilière, 13400 Aubagne. Tél.: 04 42 18 10 96.

3. Fabriquer son propre pastis

La région, c’est aussi l’incontournable Pastis ! Et quoi de plus ludique que de fabriquer le sien tel un apprenti alchimiste à la manière d’un Harry Potter ? C’est chose possible sur le très beau domaine du Château de Creissauds de la Maison Ferroni
à Aubagne. Son parc est son jardin d’Eden. Depuis 2011, date à laquelle s’est créée la distillerie, la marque y fait pousser quelques-unes des 21 plantes qui composent son pastis. En vous promenant dans le jardin, vous apercevrez donc réglisse, camomille, hysope, sarriette, sauge, verveine,