Où manger à Marseille I Voyage avec Vue

Marseille, nos adresses audacieuses !

Restaurants à Marseille : où manger ?

La cité phocéenne ne cesse de nous surprendre. Cette petite ville portuaire, porte de l’Orient, a toujours été un carrefour d’influences depuis sa fondation par les grecs vers 600 av J.-C.. Aujourd’hui encore, à l’affut de la nouveauté, Marseille est un creuset d’expériences ludiques ou gastronomiques. Vous cherchez un lieu original où manger à Marseille ? Voyage avec Vue est testé, pour vous, quelques restaurants à Marseille. Nous avons sélectionné ces adresses atypiques tant par leur vue que par leur cuisine inattendue.

Marseille la rebelle vous invite à déjeuner dans ses quartiers

Tuba, carte postale du bout du monde

Manger à Marseille les pieds dans l’eau, en admirant un paysage féérique combinant une mer turquoise et un ciel d’un bleu azur intense… Se croire en vacances en dehors des vacances justement… C’est ce que permet le restaurant Tuba en saison. Un peu excentré, les efforts pour braver les embouteillages qui font l’ADN de Marseille seront richement récompensés par la vue et par le contenu de l’assiette. Les produits locaux sont bien sûr privilégiés « tant qu’ils sont justifiés » comme se plait à dire l’équipe aux commandes. Dans l’ensemble, la carte, très courte, met l’accent sur un mix de saveurs méditerranéennes. Toutes les cuisines se mélangent joyeusement pour créer des alliances surprenantes et toujours très savoureuses. La Grèce va à la rencontre de la Provence. La Sicile se mêle avec bonheur à la Corse. 

Restaurant Tuba, 2 boulevard Alexandre Delabre, Village des Goudes, 13008 Marseille

© Maéva Destombes
© Maéva Destombes
© Maéva Destombes

Sépia, vue panoramique et cuisine méditerranéenne

Il y a deux raisons incontestables de venir dîner au Sépia. La première est très certainement la vue en hauteur sur une partie de la ville et surtout, le vieux port. Ce restaurant, pas si simple à trouver (il faut y accéder par une petite passerelle en bois), est perché sur la colline Puget. Et plus exactement, il marque l’entrée du Jardin de la colline, en place et lieu d’un ancien snack. La deuxième raison de pousser la balade jusqu’au Sépia est bien évidemment la cuisine (bistronomique) servie dans ce refuse gourmand. L’ascension sur ce petit Montmartre du Sud (le dénivelé est assez raide) est récompensée par la vue et le contenu de l’assiette. Paul Langlère, pur produit marseillais, et ses équipes en sont les chefs d’orchestre. L’association terre et mer est le fil conducteur du restaurant Sépia. Mais le point extrêmement fort de cette cuisine c’est le travail les sauces, élevé au rang d’Art par ce chef quadragénaire. A la carte du Sépia, poulpe au barbecue, tomme brûlée au lait de brebis ou comté, filet de bœuf mariné et saisi… Vous aurez le choix parmi les menus dégustation proposés dans cette adresse gastronomique marseillaise. 

Restaurant Sépia, 2 Rue Vauvenargues, 13007 Marseille